Mario D'Eercommuniquez avec moi

Enseignant, auteur, biérologue

Rogue, Newport, Oregon


Le souffle du vent soulève d'abord quelques gouttes, qui à leur tour entraîne leurs soeurs, puis leurs cousines... La crête se gonfle, s'agenouille, tourne sur elle-même puis amplifie le mouvement qui se répète inlassablement. Les vagues de l'océan Pacifique s'échoient ensuite sur la côte Ouest des États-Unis avec détermination. Le spectacle de l'écume qui se rabat inlassablement sur les rochers hypnotise, subjugue.

Quelque part en Oregon, la rivière de l'orignal, l'Elk, étire ses rives avant de rejeter ses eaux dans cet univers marin. La baie ainsi formée, protégée des humeurs du Pacifique, accueille les marins et leurs rivaux, les lions de mer. Ces derniers forment un troupeau protégé-par-la-loi et disputent le crabe et autres poissons recherchés-tel-le-saumon aux pêcheurs. On les aperçoit en train de se prélasser sur les rochers ou encore nous envoyant la main lorsqu'ils viennent respirer à la surface. De l'autre côté, nous pouvons presque toucher l'Oregon Coast Aquarium et même entrevoir le souvenir de Keiko, cet épaulard ayant joué le rôle de Willy dans le film portant sur sa libération («Free Willy»). Juste à côté, l'objet de mes plus intimes tentations est abrité par un hangar qui, de cette distance, ressemble à... un hangar, rien de plus.
Avec toutes les bières que j'ai fait passées dans ma profonde intimité, j'ai développé une attitude profondément pyrrhonienne devant ces bières non-conformistes.

Il faut s'approcher, toucher et goûter pour enfin se laisser envoûter par l'univers Rogue. Jack, le propriétaire, nous y accueille amicalement, sans prétention. Seulement, nous ne nous attarderons pas trop longtemps dans cet entrepôt. L'heure est à la dégustation et il faudra retourner de l'autre côté de la rivière pour se laisser bercer par la douce mélodie des capsules qui sautent.

Tel un espion communiste, j'ai néanmoins le temps de porter un diagnostic sur l'état du lieu et surtout sur la personnalité de ceux et celles qui le gère. À l'intérieur de ce large hangar faisant six milles pieds carrés, les cuves occupent la partie sud, la ligne d'embouteillage est boulonnée sur la ligne équatoriale tandis que l'espace réservé à la dégustation se retrouve sur le versant boréal, juste devant la rivière et son labyrinthe de quais. Parmi tous ces voiliers et barques de pêcheurs, nous distinguons nettement le zodiac qui trône tel un nain parmi les géants: il s'agit de l'embarcation officielle de Rogue!

Rogue n'est pas une brasserie. Rogue est une déclaration d'indépendance, au sens propre et au sens figuré. C'est d'ailleurs pour célébrer l'indépendance des États-Unis en 1988, que Jack lança deux produits de la transformation de l'orge: Rogue Amber et Rogue Golden. C'est toutefois l'arrivée d'un brasseur venu du Nord qui annonça la véritable déclaration d'affranchissement de la compagnie. John Maier faisait tourner les portes de l'Alaska Brewery à Juneau. Lorsqu'il vint respirer l'air salin qui flottait autour des cuves de la brasserie de Newport, son esprit libertinaire le riva aux parois des cuves du lieu. Depuis, il laisse son imagination gambader d'un brassin à l'autre. Parmi ses plus célèbres créations notons une bière aux noisettes, une autre au chili, ainsi qu'une autre au chocolat. Dans les interstices de ces produits originaux, Maier interprète à sa façon, le brassage de styles classiques: stout, porter, rousse, bock, rauchbier, et tutti quanti. Il a déjà inscrit plus de 120 styles à son répertoire

Avec toutes les bières que j'ai fait passées dans ma profonde intimité, j'ai développé une attitude profondément pyrrhonienne devant ces bières non-conformistes. Souvent, la fonction du fruit ou de tout autre ingrédient non-orthodoxe est de camoufler un défaut du brassin ou encore de distraire nos papilles. Habituellement, le brasseur adopte alors à l'égard de l'observateur que je suis, une attitude réciproque, empreinte du même scepticisme. Voilà la nature de la relation que je développai spontanément avec l'incorruptible John. Elle s'envola subitement lorsque je découvris des bières aux saveurs subtilement nuancées, remplies de finesse. De retour à la maison, je poursuivis ma découverte des autres produits de la brasserie. Cette douce sensation de bonheur versait dans mes souvenirs le souhait d'y revenir.

Dans cet univers du marché des belles saveurs, Rogue pousse l'imagination dans ses retranchements les plus saugrenus et les plus savoureux.