Mario D'Eercommuniquez avec moi

Enseignant, auteur, biérologue

2C2H5OH : L'éloge de la chimie


L'expression est en train d'être consacrée: «il n'y a pas de produit chimique là-dedans». On fait référence bien entendu aux ingrédients qui entrent dans la fabrication des bières artisanales. Les champions de la propagande à cet égard portent en étendard la loi allemande de pureté de la bière.
Non seulement la bière est chimique, mais elle est le plus bel éloge de la chimie: le panégyrique des manipulations moléculaires.

Certes, lorsque l'on constate que la Loi (canadienne) sur les aliments et drogues autorise les brasseries à utiliser du persulfate d'ammonium comme ingrédient dans la fabrication de leurs décoctions, on peut se poser des tas de questions légitimes sur ce que nous buvons exactement. Bien qu'une bière ne puisse être brassée qu'avec de l'eau, de l'orge, du houblon et de la levure, on doit nécessairement faire appel à la chimie afin que ces quatre ingrédients naturels se conjuguent pour nous offrir le nectar doré.

En vérité, la chimie est à la bière ce que l'air est à la vie. Et les chimistes vous diront que la chimie, c'est la vie, tout simplement!

Par une sorte de phénomène social, on utilise le mot «chimique» dans une acception négative. On l'utilise habituellement pour dénoncer un crime commis par l'homme: «Eurk! c'est chimique cette affaire-là». Ce réflexe est bien entendu présent chez bon nombre d'amateurs de bière qui découvrent les produits «100% naturels» des bières maison et des microbrasseries.

Le fait est que la bière est l'un des produits de consommation courante qui doit nécessairement transformer ses matières premières par une suite de procédés chimiques des plus complexes! Elle renferme surtout de l'oxyde d'hydrogène (de l'eau quoi) et de la saccharose (du sucre) dont les molécules ont été séparées par l'action d'enzymes (de la levure).

L'alcool est le produit de la fermentation qui se traduit par l'équation: C6H12O6 (glucose) = 2CO2 (gaz carbonique) + 2C2H5OH (alcool).

Qui plus est, il ne s'agit là que de l'équation simplifiée de la fermentation. En réalité, toutes les étapes et toutes les possibilités de combinaisons moléculaires de la fermentation remplissent des ouvrages spécialisés destinés aux brasseurs professionnels. Et je vous fais grâce du processus de transformation de l'orge en malt, de l'ajustement du pH de l'eau, de l'isomérisation du houblon, et j'en passe: toutes des procédures 100% naturelles, de la métamorphose d'ingrédients 100% naturels, en bière 100% naturelle...

Non seulement la bière est chimique, mais elle est le plus bel éloge de la chimie: le panégyrique des manipulations moléculaires.

À votre santé!